Avis Google : 5/5
Publié le

Cela fait déjà depuis quelques semaines qu’on en entend parler, et il y a de bonnes raisons à cela. En effet, la nouvelle version majeure de PrestaShop, la solution E-Commerce française, va bientôt voir le jour. Cependant, quelques changements sont à prévoir. Déjà, sachez que PrestaShop 1.8 n’existera pas, et voici pourquoi.

Liste des changements généraux pour Prestashop 1.8

Premièrement, la nomenclature du versioning évolue. On passe du 1.X à X directement, d’où le fait que la prochaine version, c’est donc PrestaShop 8.0. Vous pourrez retrouver le détail des changements dans le Changelog, mais ici le but était de retenir ce qui nous paraissait important :

  • Le nom par défaut du transporteur disponible lors de la génération de la boutique n’est plus « 0 », mais Click & Collect.
  • La fonction de taux de change en direct a été supprimée.
  • Avant que PrestaShop ne valide une commande, il y a maintenant une requête supplémentaire, pour voir si le nombre de produits dans le panier est toujours valide. Cela pourrait nécessiter que les modules de paiement tiers mettent en œuvre les vérifications dans leurs solutions en conséquence.
  • En raison des nouvelles fonctionnalités de gestion de la politique de mot de passe, les solutions tierces qui génèrent des données sur les clients pourraient devoir apporter des modifications en conséquence.
  • Dans certains pays, le chargement des polices par le biais du service CDN de Google Fonts a été jugé incompatible avec le RGPD. Maintenant, ces polices sont désormais intégrées au projet.
  • Symfony a été globalement mis à jour vers 4.4. Dans l’interface du Back office, la version Bootstrap utilisée dans les pages basée sur Symfony ont également été mises à jour vers 4.4.

Nouvelle fiche produit sur Prestashop 1.8

Une nouvelle fiche produit et un nouveau process de création sont à prévoir. En effet, Prestashop a souhaité retravailler en profondeur cet aspect central de sa solution E-Commerce. Ainsi, lorsque vous ajouterez un nouveau produit, une modale s’affichera, en vous demandant quel type de produit vous souhaitez créer. Nous prendrons le cas du produit avec déclinaisons.

On retrouve ici une interface toute nouvelle avec des blocs qui n’ont pas tant changés, mais d’autres entièrement retravaillés. Vous remarquerez notamment l’encart en-haut, qui récapitule les informations-clé du produit en question. Prestashop 1.8 propose quelque chose de plus clair, et de plus souple.

On ne passera pas en détail sur la fiche produit, mais grosso modo les onglets ont pour certains bien évolué et pour d’autres assez peu. Par exemple, l’onglet « Prix » a bien changé, tandis que l’onglet « SEO » reste sensiblement le même. Malgré tout, Prestashop 1.8 propose quelque chose de plus orienté utilisateur et bien moins lourd à utiliser.

Les thèmes dans Prestashop 1.8 : du nouveau ?

Il y a également du nouveau dans les thèmes et l’utilisation des thèmes enfants. Concernant le thèmes dans leur généralité, le bug qui empêchait de styler correctement les tooltips de Bootstrap a été corrigé. Les thèmes utilisant les tooltips de jQuery UI devront donc basculer sur ceux de Bootstrap.

Thèmes enfants dans Prestashop 8.0

Bien qu’il soit recommandé d’utiliser toujours un thème parent, on peut faire comme dans WordPress avec l’usage d’un thème enfant qui réutilise les assets de son parent.

Le paramètre use_parent_assets dans theme.yml, lorsqu’il est défini à true, fait que le thème enfant charge les assets de son parent (css, img et js) au lieu des siens. Cette fonctionnalité, non fonctionnelle et ignorée dans la version 1.7, a été corrigée et améliorée pour la version 8.0. Pour un réglage plus fin, un nouvel ensemble de variables child_*_url est disponible lorsque la fonctionnalité est active, permettant aux développeurs de thèmes d’accéder séparément aux urls des assets du parent et de l’enfant.

Pour conserver le comportement de la version 1.7 et charger les ressources du thème enfant, use_parent_assets doit être défini à false.

Prestashop 8.0  : le thème Classic

Légers changements à ce niveau-là : dans checkout/_partials/steps/payment.tpl, l’ID payment-form a été changé en payment-{$option.id}-form. Les messages d’état vides sont désormais affichés à l’intérieur du bloc (et non plus en haut de la page) dans les pages telles que l’historique des commandes, les adresses, etc. Le thème Classic prend désormais en charge la nouvelle politique de mot de passe.

Dois-je mettre à jour mon site Prestashop vers Prestashop 1.8 ?

Maintenant que vous connaissez les nouveautés de la solution, est-il vital de mettre à jour ? La réponse est non. Vous n’êtes pas obligés de mettre à jour votre site Prestashop 1.7 vers 1.8. En revanche, des versions plus anciennes deviennent vite vulnérables, et il faudra penser à missionner votre partenaire web pour mener le changement à bien.

Besoin d’accompagnement sur votre refonte ou votre migration Prestashop ? Studio218 peut vous aider en la matière.